Clicky

Les Fermes d'Espoir

Les Fermes d'Espoir La ptite Ferme de la Goutte d'Or est une ferme urbaine pédagogique à Paris dans le 18ième arrondissement. Venez nous rendre visite et saluer nos poules, nos lapin et nos moutons !

Fonctionnement normal

📌 LE PORTRAIT DU MOIS"Je m’appelle Bilel, j’ai 22 ans, j’habite à Montmagny, à 20 minutes de la Ferme de la Butte Pinson...
28/02/2022

📌 LE PORTRAIT DU MOIS

"Je m’appelle Bilel, j’ai 22 ans, j’habite à Montmagny, à 20 minutes de la Ferme de la Butte Pinson, et je suis en Service Civique. En parallèle je suis étudiant à la faculté de Villetaneuse. J’y prépare mon DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires) : cela revient à faire trois années de lycée en une seule pour obtenir un diplôme qui est l’équivalent d’un baccalauréat scientifique. En fait, j’ai passé mon bac pro dans une filière qui ne me plaisait pas, puis j’ai commencé à travailler en tant qu’animateur dans les Services Jeunesses de Saint-Gratien. On m’appelait pour les vacances scolaires, ou les grandes vacances, et comme je viens d’ici, je connaissais les petits, et j’avais un excellent contact avec eux.

Mais j’ai décidé de me donner du temps pour réfléchir à ce que je voulais vraiment faire et à ma réorientation, et avec ce Service Civique, je m’accorde la possibilité de me consacrer à mes projets personnels. Je n’avais jamais visité la Ferme avant de commencer ma mission, mais j’ai commencé à me renseigner un peu, et j’ai trouvé le projet très intéressant. L’idée d’être médiateur avec les animaux m’attirait, car j’ai un super contact avec eux. J’ai fait trois jours d’essais, puis je me suis engagé pour 8 mois ! Ca me donne le temps de voir venir pour l’avenir et d’acquérir plus d’expérience, de rencontrer plus de monde.

C’est ce que je préfère dans cette mission : rencontrer des personnes qui viennent de milieux extrêmement divers, des stagiaires, des salariés, d’autres services civiques, des bénévoles ou des personnes soumises à des Travaux d’Intérêts Généraux, des plus jeunes ou des plus vieux, des personnes qui ont beaucoup d’expériences et qui peuvent t’apprendre énormément, d’autres qui ont des rêves et des projets extrêmement divers. Il y a beaucoup de passage, et chacun a quelque chose à apporter, chacun a une expérience différente de la tienne, ce sont toujours des discussions passionnantes et des échanges très riches. Il y a tellement de profils singuliers, c’est extrêmement enrichissant !

J’adore aussi passer du temps avec les animaux, j’ai appris beaucoup de choses sur les soins qu’il fallait leur apporter. Par ailleurs, je suis souvent chargé de l’atelier potager et d’animer la grainothèque. Là, je retrouve vraiment mon travail d’animateur ! On prend le temps d’expliquer à des groupes d’enfants le fonctionnement de la pousse d’une graine : la dernière fois, c’était du melon, la fois d’avant, une lentille. Et puis on leur expose les besoins de chaque plante, on leur apporte des explications sur les outils de jardinage, et on leur donne des choses à faire eux-mêmes pour les responsabiliser. Les enfants sont ravis, les parents aussi, et ce sont de super belles énergies qui circulent. A la fin des ateliers, les gens nous remercient, nous font parfois des câlins, ils ressentent la joie de ce lieu, et nous le font savoir à leur manière, c’est extrêmement touchant. Le plus difficile, ce sont les gros chantiers qui demandent un important travail de nettoyage et beaucoup de main d’œuvre, avec des charges assez lourdes à porter. Mais tout ça se fait dans l’entraide et dans la joie, c’est un vrai travail d’équipe et nos missions sont très synchronisées.

Si je devais décrire mon expérience à la Ferme en trois mots, je choisirais : Expériences, Collectif et Unique. A la fin du Service Civique et du DAEU, j’espère avoir mon diplôme puis entrer en STAPS, pour ensuite intégrer une école de kinésithérapeute. C’est un rythme effréné, mais je garde le cap, et c’est une petite fierté de pouvoir dire que je suis fermier. Je recommande largement cette expérience : tout le monde n’a pas la chance de rencontrer autant de personnes, de sortir de son coin et d’être au contact d’expériences si riches et si variées. Ca ouvre beaucoup de portes, beaucoup de perspectives, et si vous avez six mois à donner pour vous engager, la Ferme est le lieu idéal pour réaliser un Service Civique. Ici , on peut vraiment être soi-même et apprendre à connaître les autres, à ouvrir le cœur des gens."

🤍 À la Ferme du Jardin d'Éole, nous avons eu le grand bonheur d'accueillir la naissance de deux agnelles: Edith et Piaf....
09/02/2022

🤍 À la Ferme du Jardin d'Éole, nous avons eu le grand bonheur d'accueillir la naissance de deux agnelles: Edith et Piaf.

🐑 Nous pouvons aujourd'hui partager avec vous cette émouvante surprise du 17 janvier ! Après avoir passé deux semaines au chaud avec leur maman, nos deux petites sont prêtes à vous rencontrer.

❔La mise à bas s'appelle l'agnelage: après 5 mois de gestation, l'agnelage ne dure pas plus de deux heures et la portée comprend généralement un à deux agneaux. Le bébé tient sur ses pattes dans les minutes qui suivent sa naissance ! Durant les premiers moments de leur vie, la maman d'Edith et de Piaf les a léchées afin de les stimuler et les a marqué de son odeur.

#agneaux #agnelles #lamb #naissance #ferme #fermepedagogique #fermeurbaine #lesfermesdespoir #espoircfdj #refugeanimalier

09/02/2022
📌 LE PORTRAIT DU MOISParole de Fermière : Romy"Je m’appelle Romy, je suis en formation à l’IRTS Parmentier pour devenir ...
31/01/2022

📌 LE PORTRAIT DU MOIS

Parole de Fermière : Romy

"Je m’appelle Romy, je suis en formation à l’IRTS Parmentier pour devenir éducatrice spécialisée, et j’ai fait mon stage de 3è année auprès des Fermes d’Espoir, à la Ferme du Jardin d’Eole. J’ai été séduite par ce projet et ce qu’il permettait en termes d’insertion auprès des jeunes à risque, puisque c’est ce qui est au cœur de ma formation. C’est un formidable outil de médiation qui fonctionne comme support d’insertion et d’intégration pour des jeunes en situations précaires.

Durant mon stage, j’ai accompagné des personnes en Travaux d’Intérêts Généraux, ainsi que certains services civiques lorsqu’ils étaient perdus dans leur parcours de formation pour les aider à préparer l’après-ferme ; j’ai également pu accompagner des stagiaires de 3ème. Mais le cœur de ma mission a été la mise en place de projets autour de l’insertion sociale de Mineurs Non Accompagnés (MNA), ce qui a été particulièrement formateur pour moi. J’ai pu faire un lien avec le Centre Archereau, un centre provisoire qui accueille des mineurs isolés de 15 à 18 ans et où j’avais effectué mon stage long en 2è année de formation. Nous avons construit un partenariat entre les deux structures : des groupes d’une dizaine de jeunes sont venus pour participer aux activités de la ferme. Nous proposions des chantiers de construction – comme la fabrication de clapiers pour les lapins, ou plus récemment, un bar à bottes ! Autrement, les jeunes pouvaient participer à la vie quotidienne de la Ferme : nourrissage, éco-pâturage, nettoyage, au même titre que les fermiers. Nous avons également travaillé avec le Foyer Ney – Foyer Strasbourg, qui accueille des jeunes de 12 à 15 ans. Les activités se déroulaient sur deux demi-journées, mais l’idéal à terme serait de pouvoir faire cela sur un ou deux jours, voire une semaine entière.

J’ai adoré pouvoir monter ce projet, c’était très enrichissant au vu de ma formation, j’ai gagné des compétences et cela m’a permis de fortifier mes écrits pour finaliser mon diplôme. Je travaille justement sur les effets de tels partenariats sur l’insertion sociale des jeunes, et j’ai pu observer que de tels projets fonctionnaient lorsqu’ils s’intégraient bien à la vie sociale et professionnelle du jeune. Il faut travailler au cas par cas ! Certains étaient très réceptifs aux activités proposées, d’autres pas du tout – cela nécessite donc de s’intéresser en profondeur aux envies du jeune.

Ce qui fonctionnait très bien à la ferme, c’était bien sûr le rapport aux animaux, qui peut être très thérapeutique et qui favorise les interactions : ils échangeaient sur la dénomination des animaux, sur la manière de prononcer leurs cris, chacun dans leurs langues respectives. Le côté manuel, la construction d’équipement, tout cela marchait bien également. Mais ça dépend toujours : sur un groupe de dix, si on arrive à intéresser 3 ou 4 jeunes, c’est déjà formidable, car ça peut être un vrai déclencheur dans l’apprentissage de la langue et favoriser le sentiment d’appartenance au pays, à sa culture, à ses valeurs. Ce sont des projets qui permettent aussi à ces jeunes de sociabiliser avec des personnes différentes. A Paris, on est sur des politiques sociales qui visent de plus en plus à réunir les MNA entre eux, il est fréquent qu'ils ne soient qu'entre migrants, aussi il est fondamental de mettre en place des environnements leur permettant de sortir de ces structures provisoires, où l’ambiance peut être un peu lourde. Même si l’école peut avoir ce rôle de favoriser les échanges, l’enjeu est avant tout de créer un moment agréable, en dehors de la formation, qui puisse constituer une porte d’entrée la plus adaptée possible pour favoriser l’intégration : cela peut être du sport, du théâtre, ou en l’occurrence, les activités de la ferme.

Si je devais résumer mon expérience en 3 mots, je choisirais : engagement, projets, professionnalisation. Je recommande chaudement cette expérience pour des stagiaires en 3e année de formation. Autant en première ou en deuxième année, on peut manquer de bagage pour pouvoir tirer pleinement parti de cette expérience ; autant en 3e année, c’est une opportunité géniale, complètement formatrice ! J’étais parfois confrontée à des situations difficiles, avec des responsabilités, mais l’appui de mes deux premières années, j’ai pu me saisir de cette liberté pour monter et suivre un projet dont je suis très fière."

Adresse

16 Rue De Jessaint
Paris
75018

Heures d'ouverture

Lundi 09:30 - 20:00
Mardi 09:30 - 20:00
Mercredi 09:30 - 20:00
Jeudi 09:30 - 20:00
Vendredi 09:30 - 20:00
Samedi 09:30 - 20:00
Dimanche 09:30 - 20:00

Téléphone

+33630907787

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Les Fermes d'Espoir publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter L'entreprise

Envoyer un message à Les Fermes d'Espoir:

Services De Nourriture Et De Boissons á proximité


Autres Fermes urbaine à Paris

Voir Toutes