Musée d'Orsay

Musée d'Orsay Le musée d'Orsay est le musée national de tous les arts de la période 1848-1914. De l'académisme au post-impressionnisme et aux Fauves en passant par l'impressionnisme, les Nabis ou encore le symbolisme, le musée d'Orsay présente peintures, sculptures, photographies, pastels, architecture, arts graphiques et arts décoratifs de la période 1848-1914.

Fonctionnement normal

"Plus qu’une exposition sur la naissance du cinéma, #EnfinLeCinéma! offre une plongée multiple et pluridisciplinaire dan...
22/12/2021
« Enfin le cinéma ! » en 100 secondes chrono

"Plus qu’une exposition sur la naissance du cinéma, #EnfinLeCinéma! offre une plongée multiple et pluridisciplinaire dans les arts du début du XIXe jusqu’au début du XXe siècle".

Visite en "100 secondes chrono" avec Beaux Arts magazine et en compagnie de Dominique Païni, commissaire général de l'événement ⤵

Plus qu’une exposition sur la naissance du cinéma, « Enfin le cinéma ! » offre une plongée multiple et pluridisciplinaire…

Une collection de 4 tablettes de chocolat, conçues en collaboration avec le chef pâtissier Christophe Adam  🍫😋À retrouve...
22/12/2021

Une collection de 4 tablettes de chocolat, conçues en collaboration avec le chef pâtissier Christophe Adam 🍫😋
À retrouver en exclusivité dans la boutique du musée d'Orsay !

Allez-vous craquer pour Degas (Chocolat lait-Praliné cacahuète), pour Monet (Chocolat blanc-Pistache d'Iran), pour Renoir (Chocolat noir-Pépites de cacao) ou pour Vallotton (Chocolat lait-Éclats de caramel au beurre salé) ?

Avec L' Eclair de Génie et Boutiques de Musées.
----------
A collection of 4 chocolate bars, in collaboration with Pastry Chef Christophe Adam 🍫😋
Available only in the Musée d'Orsay's boutique!

Will you fall for Degas (Milk chocolate-Peanut praline), Monet (White chocolate-Iranian pistachio), Renoir (Dark chocolate-Cocoa nibs) or Vallotton (Milk chocolate-Salted butter caramel chips)?

With L' Eclair de Génie et Boutiques de Musées.

Une collection de 4 tablettes de chocolat, conçues en collaboration avec le chef pâtissier Christophe Adam 🍫😋
À retrouver en exclusivité dans la boutique du musée d'Orsay !

Allez-vous craquer pour Degas (Chocolat lait-Praliné cacahuète), pour Monet (Chocolat blanc-Pistache d'Iran), pour Renoir (Chocolat noir-Pépites de cacao) ou pour Vallotton (Chocolat lait-Éclats de caramel au beurre salé) ?

Avec L' Eclair de Génie et Boutiques de Musées.
----------
A collection of 4 chocolate bars, in collaboration with Pastry Chef Christophe Adam 🍫😋
Available only in the Musée d'Orsay's boutique!

Will you fall for Degas (Milk chocolate-Peanut praline), Monet (White chocolate-Iranian pistachio), Renoir (Dark chocolate-Cocoa nibs) or Vallotton (Milk chocolate-Salted butter caramel chips)?

With L' Eclair de Génie et Boutiques de Musées.

22/12/2021
Voix Baudelairiennes : Alfredo Arias

À l'occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Baudelaire le 9 avril 1821, le musée d'Orsay a décidé de rendre hommage à cette figure majeure de la poésie du XIXe siècle en concevant un programme hebdomadaire de lectures de figures créatives du monde entier, chacune concevant sa vidéo.
Charles Baudelaire était ami de nombreux artistes dont les œuvres sont conservées au musée d'Orsay. Il a contribué à définir ce que sont l'art, la civilisation et de la poésie, du XIXe siècle à nos jours.

Cette semaine, le metteur en scène et réalisateur Alfredo Arias lit "Le joujou du pauvre".
Les vidéos ➡️bit.ly/PL-VoixBaudelairiennes
----------
On the occasion of the bicentennial of Charles Baudelaire's birth on April 9th, 1821, the musée d'Orsay has decided to celebrate the leading 19th century poet by hosting a series of weekly readings by creative figures from all over the world. Each creative figure designs their video.
Charles Baudelaire was a friend of many artists whose works are held at the musée d'Orsay. He has contributed to define what art, culture and poetry, have been from the 19th century to today.

This week's, director Alfredo Arias reads “The Poor Boy’s Toy.”

More videos ➡️bit.ly/PL-VoixBaudelairiennes
----------
Translation:
I want to give the idea of an innocent entertainment. There are so few amusements that do not convey guilt!

When you go out in the morning with the clear intention of strolling along the highways, fill your pockets with little one-ground inventions, - such as the flat bunting moved by a single thread, the blacksmiths beating the anvil, the rider and his horse whose tail is a whistle, - and along the cabarets, at the bottom of the trees, pay homage to the unknown and poor children you meet. You will see their eyes widen immeasurably. At first they will not dare to take; they will doubt their happiness. Then their hands will grasp the gift tightly, and they will run away as cats do when they go to eat the morsel you have given them far from you, having learned to distrust man.

On a road, behind the gate of a vast garden, at the end of which appeared the whiteness of a pretty castle struck by the sun, stood a beautiful and fresh child, dressed in those country clothes so full of coquetry.

Luxury, carelessness and the usual spectacle of wealth make these children so pretty that one would think they were made of a different dough than the children of mediocrity or poverty.

Beside him lay on the grass a splendid toy, as fresh as its master, varnished, gilded, dressed in a purple robe, and covered with plumes and glassware. But the child did not care for his favorite toy, and this is what he was looking at:

On the other side of the gate, on the road, between the thistles and nettles, there was another child, dirty, puny, sooty, one of those marmots-parias whose beauty an impartial eye would discover, if, as the eye of the connoisseur guesses an ideal painting under a coachman's varnish, it cleansed him of the repulsive patina of misery.

Through these symbolic bars separating two worlds, the main road and the castle, the poor child showed the rich child his own toy, which the latter eagerly examined as a rare and unknown object. Now, this toy, which the little slob would shake and shake and shake in a grilled box, was a live rat! The parents, by economy undoubtedly, had drawn the toy from life itself.

And the two children laughed at each other fraternally, with teeth of an equal whiteness.

🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 !Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’ima...
22/12/2021

🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 !
Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’imaginaire hivernal dans les trésors du musée d’Orsay et du Musée de l'Orangerie. À gagner : des moulages, des jeux, des livres jeunesse et beaucoup d’autres surprises…
Ce matin, une sculpture de Degas. Saurez-vous répondre à la question ?
➡bit.ly/3I6iNE9

Edgar Degas, "Petite danseuse de quatorze ans" (Entre 1921 et 1931)
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 !
Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’imaginaire hivernal dans les trésors du musée d’Orsay et du Musée de l'Orangerie. À gagner : des moulages, des jeux, des livres jeunesse et beaucoup d’autres surprises…
Ce matin, une sculpture de Degas. Saurez-vous répondre à la question ?
➡bit.ly/3I6iNE9

Edgar Degas, "Petite danseuse de quatorze ans" (Entre 1921 et 1931)
© Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Colloque "Maillol et après" - Appel à communicationSymposium "Maillol and after" - Call for papers.Du 12 avril au 21 aoû...
21/12/2021

Colloque "Maillol et après" - Appel à communication
Symposium "Maillol and after" - Call for papers
.
Du 12 avril au 21 août 2022 se tiendra l'exposition "Aristide Maillol (1861-1944). La quête de l'harmonie", première grande rétrospective consacrée à l'artiste depuis le centenaire de sa naissance. Le musée d'Orsay organise à cette occasion un colloque qui se déroulera le 17 mai 2022 et permettra une relecture contemporaine de l'œuvre du peintre et sculpteur catalan.

Découvrez la liste des sujets de communication attendus et les modalités de candidature.
➡️bit.ly/3Fizaf9
----------
From April 12 to August 21, 2022 will be held the exhibition "Aristide Maillol (1861-1944). The quest for harmony", the first major retrospective devoted to the artist since the centenary of his birth. The Musée d'Orsay is organizing a symposium on this occasion, which will take place on May 17, 2022, and will provide a contemporary re-reading of the work of the Catalan painter and sculptor.

Discover the list of expected topics and how to apply.
➡️bit.ly/32almFd

📷 Aristide Maillol, Ile-de-France (vers 1925)
Roubaix, Musée d'Art et d'Industrie André Diligent - La Piscine

Colloque "Maillol et après" - Appel à communication
Symposium "Maillol and after" - Call for papers
.
Du 12 avril au 21 août 2022 se tiendra l'exposition "Aristide Maillol (1861-1944). La quête de l'harmonie", première grande rétrospective consacrée à l'artiste depuis le centenaire de sa naissance. Le musée d'Orsay organise à cette occasion un colloque qui se déroulera le 17 mai 2022 et permettra une relecture contemporaine de l'œuvre du peintre et sculpteur catalan.

Découvrez la liste des sujets de communication attendus et les modalités de candidature.
➡️bit.ly/3Fizaf9
----------
From April 12 to August 21, 2022 will be held the exhibition "Aristide Maillol (1861-1944). The quest for harmony", the first major retrospective devoted to the artist since the centenary of his birth. The Musée d'Orsay is organizing a symposium on this occasion, which will take place on May 17, 2022, and will provide a contemporary re-reading of the work of the Catalan painter and sculptor.

Discover the list of expected topics and how to apply.
➡️bit.ly/32almFd

📷 Aristide Maillol, Ile-de-France (vers 1925)
Roubaix, Musée d'Art et d'Industrie André Diligent - La Piscine

Voici venues les vacances de Noël ! C'est le moment d'explorer les musées en famille.Sur le site Petitsmo.fr, découvrez ...
21/12/2021

Voici venues les vacances de Noël ! C'est le moment d'explorer les musées en famille.

Sur le site Petitsmo.fr, découvrez des visites et des ateliers divers et variés qui sauront répondre à toutes les envies, au musée d'Orsay et au Musée de l'Orangerie.
➡petitsmo.fr/gazette/les-vacances-de-noel-aux-musees

📷 © Musée d'Orsay / Eric Jouvenaux

Voici venues les vacances de Noël ! C'est le moment d'explorer les musées en famille.

Sur le site Petitsmo.fr, découvrez des visites et des ateliers divers et variés qui sauront répondre à toutes les envies, au musée d'Orsay et au Musée de l'Orangerie.
➡petitsmo.fr/gazette/les-vacances-de-noel-aux-musees

📷 © Musée d'Orsay / Eric Jouvenaux

Pour célébrer l'arrivée de l'hiver en ce 21 décembre, promenons-nous dans ce vaste paysage enneigé de Charles-François D...
21/12/2021

Pour célébrer l'arrivée de l'hiver en ce 21 décembre, promenons-nous dans ce vaste paysage enneigé de Charles-François Daubigny.

Représentant la plaine d'Auvers-sur-Oise hantée par les corbeaux affamés , ce tableau suscita des critiques des plus virulentes lorsqu'il fut présenté au Salon de 1873.
Bénéficiant du statut particulier des artistes précédemment médaillés, Daubigny n'avait pas eu à soumettre son tableau au jury, et pouvait ainsi librement exposer cette œuvre fort éloignée de la tradition académique du paysage peint en atelier.

Le dépouillement du sujet, le jeu des blancs et des noirs posés avec des empâtements nettement visibles, devaient beaucoup aux paysages de neige de Courbet. Mais ils se ressentaient aussi des liens tissés avec Monet en 1870, qui, depuis lors, incitait son aîné à un contact plus direct avec la nature et à un rendu plus spontané de ses impressions. Au même moment, à quelques kilomètres de là, à Pontoise, Pissarro et Cézanne peignaient eux aussi des paysages de neige, mais les jurés du Salon, leur refusant les cimaises officielles, allaient les inciter à créer une exposition à part qui allait être, en 1874, la première exposition impressionniste.
----------
To celebrate the arrival of Winter on this December 21st, let's take a walk in this vast snowy landscape by Charles-François Daubigny.

This painting of the plain of Auvers-sur-Oise haunted by starving crows drew scathing criticism at the Salon of 1873. As he benefited from the special status of previous medal-winners, Daubigny did not have to submit his painting to the jury and was thus free to exhibit this work which was a far cry from the academic tradition of landscapes painted in the studio.

The bleakness of the subject, the play of whites and blacks laid on in thick, clearly visible strokes, owed a great deal to Courbet's snow-covered landscapes. But the influence of his relationship with Monet in 1870 can also be felt as Monet encouraged his elder to enter into a more direct contact with nature and a give a more spontaneous rendering of his impressions. At the same time, only a few kilometres away at Pontoise, Pissarro and Cézanne were also painting snow-covered landscapes, but, by rejecting their works for official exhibition, the jury of the Salon prompted them to create a separate exhibition which became the first Impressionist exhibition of 1874.

🎨 Charles-François Daubigny, "La Neige [Snow]" (1873)
90x120 cm
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

Pour célébrer l'arrivée de l'hiver en ce 21 décembre, promenons-nous dans ce vaste paysage enneigé de Charles-François Daubigny.

Représentant la plaine d'Auvers-sur-Oise hantée par les corbeaux affamés , ce tableau suscita des critiques des plus virulentes lorsqu'il fut présenté au Salon de 1873.
Bénéficiant du statut particulier des artistes précédemment médaillés, Daubigny n'avait pas eu à soumettre son tableau au jury, et pouvait ainsi librement exposer cette œuvre fort éloignée de la tradition académique du paysage peint en atelier.

Le dépouillement du sujet, le jeu des blancs et des noirs posés avec des empâtements nettement visibles, devaient beaucoup aux paysages de neige de Courbet. Mais ils se ressentaient aussi des liens tissés avec Monet en 1870, qui, depuis lors, incitait son aîné à un contact plus direct avec la nature et à un rendu plus spontané de ses impressions. Au même moment, à quelques kilomètres de là, à Pontoise, Pissarro et Cézanne peignaient eux aussi des paysages de neige, mais les jurés du Salon, leur refusant les cimaises officielles, allaient les inciter à créer une exposition à part qui allait être, en 1874, la première exposition impressionniste.
----------
To celebrate the arrival of Winter on this December 21st, let's take a walk in this vast snowy landscape by Charles-François Daubigny.

This painting of the plain of Auvers-sur-Oise haunted by starving crows drew scathing criticism at the Salon of 1873. As he benefited from the special status of previous medal-winners, Daubigny did not have to submit his painting to the jury and was thus free to exhibit this work which was a far cry from the academic tradition of landscapes painted in the studio.

The bleakness of the subject, the play of whites and blacks laid on in thick, clearly visible strokes, owed a great deal to Courbet's snow-covered landscapes. But the influence of his relationship with Monet in 1870 can also be felt as Monet encouraged his elder to enter into a more direct contact with nature and a give a more spontaneous rendering of his impressions. At the same time, only a few kilometres away at Pontoise, Pissarro and Cézanne were also painting snow-covered landscapes, but, by rejecting their works for official exhibition, the jury of the Salon prompted them to create a separate exhibition which became the first Impressionist exhibition of 1874.

🎨 Charles-François Daubigny, "La Neige [Snow]" (1873)
90x120 cm
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 !Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’ima...
21/12/2021

🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 !
Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’imaginaire hivernal dans les trésors du musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie. À gagner : des moulages, des jeux, des livres jeunesse et beaucoup d’autres surprises…
Ce matin, un paysage de Cézanne. Saurez-vous répondre à la question ?
➡bit.ly/3I6iNE9

🎨 Paul Cézanne, "Arbres et maisons" (Vers 1885)
© RMN-Grand Palais (Musée de l'Orangerie) / Hervé Lewandowski

🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 !
Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’imaginaire hivernal dans les trésors du musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie. À gagner : des moulages, des jeux, des livres jeunesse et beaucoup d’autres surprises…
Ce matin, un paysage de Cézanne. Saurez-vous répondre à la question ?
➡bit.ly/3I6iNE9

🎨 Paul Cézanne, "Arbres et maisons" (Vers 1885)
© RMN-Grand Palais (Musée de l'Orangerie) / Hervé Lewandowski

20/12/2021
Quand elle sort de sa boite

"Quand elle sort de sa boîte"🩰
.
Suivez la Petite danseuse de Degas dans un voyage fantastique à travers les œuvres ! Une expérience ludique et éducative en réalité augmentée !
Disponible gratuitement sur :
- GooglePlay 📲 bit.ly/3q61tqs
- App Store 📲 apple.co/3FgaeEY

🏆 Cette application a reçu le Prix de la meilleure expérience en réalité augmentée au dernier Forum Stereopsia.

Un conte en réalité augmentée créé par Gordon & Marie Sellier.

Coproduction Lucid Realities, France Télévisions, StoryLab et Musée d’Orsay

"Faire découvrir de grands chefs-d’œuvre aux plus jeunes" : à lire également l'article publié sur le site de France Télévisions.
➡️bit.ly/3DAir67

𝐏𝐫𝐢𝐱 𝐝𝐮 𝐦𝐮𝐬é𝐞 𝐝'𝐎𝐫𝐬𝐚𝐲 𝟐𝟎𝟐𝟏Le Prix du musée d'Orsay 2021 a été décerné à la thèse de Soline Morinière : "Laboratoires art...
20/12/2021

𝐏𝐫𝐢𝐱 𝐝𝐮 𝐦𝐮𝐬é𝐞 𝐝'𝐎𝐫𝐬𝐚𝐲 𝟐𝟎𝟐𝟏
Le Prix du musée d'Orsay 2021 a été décerné à la thèse de Soline Morinière : "Laboratoires artistiques. Genèse des collections de tirages en plâtre dans les universités françaises (1876-1914)". Elle a été menée sous la direction du professeur Dominique Jarrassé à l’université de Michel de Montaigne (Bordeaux 3).

Le jury - composé de Anne Dion, conservatrice générale au musée du Louvre, Philippe Kaenel, professeur à l'Université de Lausanne, Emmanuel Pernoud, professeur émérite à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, Elise Dubreuil, conservatrice au musée d'Orsay, et Emmanuel Coquery, conservateur général au musée d’Orsay - a souhaité récompenser un travail remarquable par son ampleur, sa rigueur et l’originalité de son sujet, qui contribue à remettre en lumière un pan largement méconnu de l’histoire patrimoniale française, par des approches multiples mêlant histoire de l’histoire de l’art, histoire de l’archéologie, ou encore histoire de l’enseignement.

Créé en 2006, le Prix du musée d'Orsay récompense tous les ans une thèse d'histoire de l'art portant principalement sur la deuxième moitié du XIXe siècle, en vue d’en permettre la publication. Il est d’un montant de 10 000€, dont 1000 € de prix et 9000 € qui constituent une aide à la publication de l'ouvrage. Trop peu de thèses, dont certaines constituent des avancées déterminantes pour la connaissance de l’art, connaissent une diffusion publique. Le Prix du musée d'Orsay contribue ainsi à enrichir l’histoire de l’art, comme il renforce les liens entre le musée et les universités dans un soutien commun aux jeunes chercheurs.

📷 Henri Olivier : École nationale des beaux-arts. Salle de sculptures (moulages), antiques : colonnes du Temple de Castor et Pollux et vue d’ensemble de la salle (1913).
© Ministère de la Culture et de la Communication, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.

𝐏𝐫𝐢𝐱 𝐝𝐮 𝐦𝐮𝐬é𝐞 𝐝'𝐎𝐫𝐬𝐚𝐲 𝟐𝟎𝟐𝟏
Le Prix du musée d'Orsay 2021 a été décerné à la thèse de Soline Morinière : "Laboratoires artistiques. Genèse des collections de tirages en plâtre dans les universités françaises (1876-1914)". Elle a été menée sous la direction du professeur Dominique Jarrassé à l’université de Michel de Montaigne (Bordeaux 3).

Le jury - composé de Anne Dion, conservatrice générale au musée du Louvre, Philippe Kaenel, professeur à l'Université de Lausanne, Emmanuel Pernoud, professeur émérite à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, Elise Dubreuil, conservatrice au musée d'Orsay, et Emmanuel Coquery, conservateur général au musée d’Orsay - a souhaité récompenser un travail remarquable par son ampleur, sa rigueur et l’originalité de son sujet, qui contribue à remettre en lumière un pan largement méconnu de l’histoire patrimoniale française, par des approches multiples mêlant histoire de l’histoire de l’art, histoire de l’archéologie, ou encore histoire de l’enseignement.

Créé en 2006, le Prix du musée d'Orsay récompense tous les ans une thèse d'histoire de l'art portant principalement sur la deuxième moitié du XIXe siècle, en vue d’en permettre la publication. Il est d’un montant de 10 000€, dont 1000 € de prix et 9000 € qui constituent une aide à la publication de l'ouvrage. Trop peu de thèses, dont certaines constituent des avancées déterminantes pour la connaissance de l’art, connaissent une diffusion publique. Le Prix du musée d'Orsay contribue ainsi à enrichir l’histoire de l’art, comme il renforce les liens entre le musée et les universités dans un soutien commun aux jeunes chercheurs.

📷 Henri Olivier : École nationale des beaux-arts. Salle de sculptures (moulages), antiques : colonnes du Temple de Castor et Pollux et vue d’ensemble de la salle (1913).
© Ministère de la Culture et de la Communication, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.

Adresse

Esplanade Valéry Giscard D'Estaing
Paris
75007

Métro 12 Solférino RER C Musée d'Orsay Bus 24, 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

Téléphone

+33140494814

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Musée d'Orsay publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Musée d’Orsay

De l'académisme au post-impressionnisme et aux Fauves en passant par l'impressionnisme, les Nabis ou encore le symbolisme, le musée d'Orsay présente peintures, sculptures, photographies, pastels, architecture, arts graphiques et arts décoratifs de la période 1848-1914. https://www.musee-orsay.fr/

Services De Nourriture Et De Boissons á proximité


Autres services de nourriture et de boissons à Paris

Voir Toutes

Commentaires

"Plus qu’une exposition sur la naissance du cinéma, #EnfinLeCinéma! offre une plongée multiple et pluridisciplinaire dans les arts du début du XIXe jusqu’au début du XXe siècle". Visite en "100 secondes chrono" avec Beaux Arts magazine et en compagnie de Dominique Païni, commissaire général de l'événement ⤵
Une collection de 4 tablettes de chocolat, conçues en collaboration avec le chef pâtissier Christophe Adam 🍫😋 À retrouver en exclusivité dans la boutique du musée d'Orsay ! Allez-vous craquer pour Degas (Chocolat lait-Praliné cacahuète), pour Monet (Chocolat blanc-Pistache d'Iran), pour Renoir (Chocolat noir-Pépites de cacao) ou pour Vallotton (Chocolat lait-Éclats de caramel au beurre salé) ? Avec L' Eclair de Génie et Boutiques de Musées. ---------- A collection of 4 chocolate bars, in collaboration with Pastry Chef Christophe Adam 🍫😋 Available only in the Musée d'Orsay's boutique! Will you fall for Degas (Milk chocolate-Peanut praline), Monet (White chocolate-Iranian pistachio), Renoir (Dark chocolate-Cocoa nibs) or Vallotton (Milk chocolate-Salted butter caramel chips)? With L' Eclair de Génie et Boutiques de Musées.
À l'occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Baudelaire le 9 avril 1821, le musée d'Orsay a décidé de rendre hommage à cette figure majeure de la poésie du XIXe siècle en concevant un programme hebdomadaire de lectures de figures créatives du monde entier, chacune concevant sa vidéo. Charles Baudelaire était ami de nombreux artistes dont les œuvres sont conservées au musée d'Orsay. Il a contribué à définir ce que sont l'art, la civilisation et de la poésie, du XIXe siècle à nos jours. Cette semaine, le metteur en scène et réalisateur Alfredo Arias lit "Le joujou du pauvre". Les vidéos ➡️bit.ly/PL-VoixBaudelairiennes ---------- On the occasion of the bicentennial of Charles Baudelaire's birth on April 9th, 1821, the musée d'Orsay has decided to celebrate the leading 19th century poet by hosting a series of weekly readings by creative figures from all over the world. Each creative figure designs their video. Charles Baudelaire was a friend of many artists whose works are held at the musée d'Orsay. He has contributed to define what art, culture and poetry, have been from the 19th century to today. This week's, director Alfredo Arias reads “The Poor Boy’s Toy.” More videos ➡️bit.ly/PL-VoixBaudelairiennes ---------- Translation: I want to give the idea of an innocent entertainment. There are so few amusements that do not convey guilt! When you go out in the morning with the clear intention of strolling along the highways, fill your pockets with little one-ground inventions, - such as the flat bunting moved by a single thread, the blacksmiths beating the anvil, the rider and his horse whose tail is a whistle, - and along the cabarets, at the bottom of the trees, pay homage to the unknown and poor children you meet. You will see their eyes widen immeasurably. At first they will not dare to take; they will doubt their happiness. Then their hands will grasp the gift tightly, and they will run away as cats do when they go to eat the morsel you have given them far from you, having learned to distrust man. On a road, behind the gate of a vast garden, at the end of which appeared the whiteness of a pretty castle struck by the sun, stood a beautiful and fresh child, dressed in those country clothes so full of coquetry. Luxury, carelessness and the usual spectacle of wealth make these children so pretty that one would think they were made of a different dough than the children of mediocrity or poverty. Beside him lay on the grass a splendid toy, as fresh as its master, varnished, gilded, dressed in a purple robe, and covered with plumes and glassware. But the child did not care for his favorite toy, and this is what he was looking at: On the other side of the gate, on the road, between the thistles and nettles, there was another child, dirty, puny, sooty, one of those marmots-parias whose beauty an impartial eye would discover, if, as the eye of the connoisseur guesses an ideal painting under a coachman's varnish, it cleansed him of the repulsive patina of misery. Through these symbolic bars separating two worlds, the main road and the castle, the poor child showed the rich child his own toy, which the latter eagerly examined as a rare and unknown object. Now, this toy, which the little slob would shake and shake and shake in a grilled box, was a live rat! The parents, by economy undoubtedly, had drawn the toy from life itself. And the two children laughed at each other fraternally, with teeth of an equal whiteness.
🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 ! Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’imaginaire hivernal dans les trésors du musée d’Orsay et du Musée de l'Orangerie. À gagner : des moulages, des jeux, des livres jeunesse et beaucoup d’autres surprises… Ce matin, une sculpture de Degas. Saurez-vous répondre à la question ? ➡bit.ly/3I6iNE9 Edgar Degas, "Petite danseuse de quatorze ans" (Entre 1921 et 1931) © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Colloque "Maillol et après" - Appel à communication Symposium "Maillol and after" - Call for papers . Du 12 avril au 21 août 2022 se tiendra l'exposition "Aristide Maillol (1861-1944). La quête de l'harmonie", première grande rétrospective consacrée à l'artiste depuis le centenaire de sa naissance. Le musée d'Orsay organise à cette occasion un colloque qui se déroulera le 17 mai 2022 et permettra une relecture contemporaine de l'œuvre du peintre et sculpteur catalan. Découvrez la liste des sujets de communication attendus et les modalités de candidature. ➡️bit.ly/3Fizaf9 ---------- From April 12 to August 21, 2022 will be held the exhibition "Aristide Maillol (1861-1944). The quest for harmony", the first major retrospective devoted to the artist since the centenary of his birth. The Musée d'Orsay is organizing a symposium on this occasion, which will take place on May 17, 2022, and will provide a contemporary re-reading of the work of the Catalan painter and sculptor. Discover the list of expected topics and how to apply. ➡️bit.ly/32almFd 📷 Aristide Maillol, Ile-de-France (vers 1925) Roubaix, Musée d'Art et d'Industrie André Diligent - La Piscine
Voici venues les vacances de Noël ! C'est le moment d'explorer les musées en famille. Sur le site Petitsmo.fr, découvrez des visites et des ateliers divers et variés qui sauront répondre à toutes les envies, au musée d'Orsay et au Musée de l'Orangerie. ➡petitsmo.fr/gazette/les-vacances-de-noel-aux-musees 📷 © Musée d'Orsay / Eric Jouvenaux
Pour célébrer l'arrivée de l'hiver en ce 21 décembre, promenons-nous dans ce vaste paysage enneigé de Charles-François Daubigny. Représentant la plaine d'Auvers-sur-Oise hantée par les corbeaux affamés , ce tableau suscita des critiques des plus virulentes lorsqu'il fut présenté au Salon de 1873. Bénéficiant du statut particulier des artistes précédemment médaillés, Daubigny n'avait pas eu à soumettre son tableau au jury, et pouvait ainsi librement exposer cette œuvre fort éloignée de la tradition académique du paysage peint en atelier. Le dépouillement du sujet, le jeu des blancs et des noirs posés avec des empâtements nettement visibles, devaient beaucoup aux paysages de neige de Courbet. Mais ils se ressentaient aussi des liens tissés avec Monet en 1870, qui, depuis lors, incitait son aîné à un contact plus direct avec la nature et à un rendu plus spontané de ses impressions. Au même moment, à quelques kilomètres de là, à Pontoise, Pissarro et Cézanne peignaient eux aussi des paysages de neige, mais les jurés du Salon, leur refusant les cimaises officielles, allaient les inciter à créer une exposition à part qui allait être, en 1874, la première exposition impressionniste. ---------- To celebrate the arrival of Winter on this December 21st, let's take a walk in this vast snowy landscape by Charles-François Daubigny. This painting of the plain of Auvers-sur-Oise haunted by starving crows drew scathing criticism at the Salon of 1873. As he benefited from the special status of previous medal-winners, Daubigny did not have to submit his painting to the jury and was thus free to exhibit this work which was a far cry from the academic tradition of landscapes painted in the studio. The bleakness of the subject, the play of whites and blacks laid on in thick, clearly visible strokes, owed a great deal to Courbet's snow-covered landscapes. But the influence of his relationship with Monet in 1870 can also be felt as Monet encouraged his elder to enter into a more direct contact with nature and a give a more spontaneous rendering of his impressions. At the same time, only a few kilometres away at Pontoise, Pissarro and Cézanne were also painting snow-covered landscapes, but, by rejecting their works for official exhibition, the jury of the Salon prompted them to create a separate exhibition which became the first Impressionist exhibition of 1874. 🎨 Charles-François Daubigny, "La Neige [Snow]" (1873) 90x120 cm © Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski
🎁 𝐋𝐞 𝐜𝐚𝐥𝐞𝐧𝐝𝐫𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐌’𝐎 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐢𝐧𝐮𝐞 ! Répondez en famille : chaque jour jusqu’au 25 décembre, une devinette sur l’imaginaire hivernal dans les trésors du musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie. À gagner : des moulages, des jeux, des livres jeunesse et beaucoup d’autres surprises… Ce matin, un paysage de Cézanne. Saurez-vous répondre à la question ? ➡bit.ly/3I6iNE9 🎨 Paul Cézanne, "Arbres et maisons" (Vers 1885) © RMN-Grand Palais (Musée de l'Orangerie) / Hervé Lewandowski
"Quand elle sort de sa boîte"🩰 . Suivez la Petite danseuse de Degas dans un voyage fantastique à travers les œuvres ! Une expérience ludique et éducative en réalité augmentée ! Disponible gratuitement sur : - GooglePlay 📲 bit.ly/3q61tqs - App Store 📲 apple.co/3FgaeEY 🏆 Cette application a reçu le Prix de la meilleure expérience en réalité augmentée au dernier Forum Stereopsia. Un conte en réalité augmentée créé par Gordon & Marie Sellier. Coproduction Lucid Realities, France Télévisions, StoryLab et Musée d’Orsay "Faire découvrir de grands chefs-d’œuvre aux plus jeunes" : à lire également l'article publié sur le site de France Télévisions. ➡️bit.ly/3DAir67